EDITIONS HOZHONI, éditeur de la revue Ultreïa

Éditions Hozhoni

éditions Hozhoni

S'abonner à la newsletter

Historia
Sélection beaux livres

INDE DANS UN MIROIR-HISTORIA

L’Inde éternelle

Vue à travers l’objectif de Roland et Sabrina Michaud

Lauréats en 2015 du Prix international Albert Kahn pour l’ensemble de leur oeuvre photographique, Roland et Sabrina Michaud sillonnent la planète depuis plus de soixante ans et immortalisent la beauté et la singularité des cultures du monde. Réédité pour la première fois depuis sa parution en 1990, cet album lumineux et chatoyant consacré à l’Inde et à ses habitants de toutes castes, permet aujourd’hui de retrouver les surprenants jeux de miroirs qu’ils ont su établir, avec subtilité, entre clichés d’aujourd’hui et miniatures d’hier. Une illustration éloquente de la loi du dharma, la « loi qui perdure » chère aux hindous.

Véronique Dumas

Le vendredi 21 octobre 2016

Critique à retrouver sur historia.fr

 

PAIN DES FEMMES-HISTORIALe pain des femmes

Le photographe Hans Silvester et l’écrivain et boulanger, spécialiste de l’histoire du pain, Jean-Philippe de Tonnac, nous emmènent sur une île grecque battue par les vents marins où seules les femmes fabriquent cet aliment de base.

Grèce, Dodécanèse, Karpathos, « l’île des vents »,1995 et 2015. Le photographe Hans Silvester a remarqué lors de son premier séjour dans le village haut perché, dos à la mer, d’Olymbos, qu’il n’y a pas sur cette terre au climat rude, où poussent le blé, les oliviers et la vigne, de boulanger. La fabrication du pain, tâche sacrée s’il en est, y est dévolue exclusivement aux femmes. Du semis à la récolte, du pétrissage à la cuisson de la pâte dans de grands fours à bois, ce sont elles qui officient toute l’année. Ce sont elles aussi qui gravissent les sentiers escarpés, leurs paniers, remplis de miches, placés sur leurs têtes, pour se rendre dans les 280 chapelles qui parsèment Olymbos. Chacune d’entre elles appartient à l’une des familles de l’île. Les pains, marqués à leurs sceaux, y sont bénis. À vingt ans d’intervalle, les paysages, les fêtes religieuses orthodoxes, les costumes, les visages, les gestes sont les mêmes. Éclairés par les textes de Jean-Philippe de Tonnac, écrivain, spécialiste du pain, ce beau livre aux photographies en couleurs et en noir et blanc nous transportent dans une Grèce immémoriale.

Véronique Dumas

Le lundi 10 octobre 2016

Critique à retrouver sur historia.fr